Coup d’œil sur la recherche : Expériences de procréation et d’accouchement au sein des familles polyamoureuses

Résumé des résultats de l’étude POLYamorous Childbearing and Birth Experiences Study (Étude sur les expériences de la procréation et de l’accouchement en contexte de POLYamour).

29 mars 2022

Téléchargez la version PDF

Les relations polyamoureuses sont de plus en plus reconnues au Canada, mais il existe peu de recherches sur ces dynamique et réalité familiales.

Ce Coup d’œil sur la recherche offre un résumé des conclusions d’une étude qualitative portant sur les expériences de grossesse et d’accouchement au sein des familles polyamoureuses.

Dans cette étude, les chercheuses ont interrogé 24 personnes polyamoureuses – certaines d’entre elles ayant récemment donné naissance à un enfant et les autres étant certains de leurs partenaires – afin d’en savoir plus à propos de leur famille et de leurs expériences en lien avec la grossesse et l’accouchement. Les principaux thèmes qui ont été dégagés sont la nature ouverte et délibérée de la planification familiale et de la prise de décisions; la profusion de soutien, ainsi que la complexité accrue à prendre des décisions en raison du plus grand nombre de personnes impliquées; la prise de décisions complexe et constante en lien avec la divulgation de leur polyamour; et l’exclusion ou les conflits liés à certains aspects des systèmes sociaux conçus pour les couples et les familles monogames. Les chercheuses ont également créé un lexique, disponible en ligne, du langage et des termes nouveaux reliés au polyamour.

Cette étude de recherche s’appuie sur notre compréhension de plus en plus grande de la structure familiale, l’une des composantes du Cadre sur la diversité familiale de l’Institut Vanier.

ÉTUDE : LANDRY, S., E. ARSENEAU et E. K. DARLING, « “It’s a little bit tricky”: Results from the POLYamorous Childbearing and Birth Experiences Study (POLYBABES) », Archives of Sexual Behavior, 2021, vol. 50, no 4, p. 1479-1490. DOI : 10.1007/s10508-021-02025-5

Apprenez-en davantage sur la diversité familiale au Canada

Retour haut de page