Sophie Mathieu se joint à l’Institut Vanier à titre de spécialiste principale des programmes

L’Institut Vanier de la famille nomme Sophie Mathieu, Ph. D., au poste de spécialiste principale des programmes.

14 mars 2022

L’Institut Vanier de la famille est heureux d’annoncer la nomination de Sophie Mathieu, Ph. D., à titre de spécialiste principale des programmes. Elle se joindra à l’Institut à plein temps dès juin 2022 au terme de son trimestre d’enseignement.

En tant que spécialiste principale des programmes, Mme Mathieu sera chargée de diriger les projets et partenariats de l’Institut Vanier.

Mme Mathieu est mère de trois enfants et titulaire d’un doctorat en sociologie de l’Université Carleton. Sa thèse, qui a été nommée pour l’obtention de la médaille du Sénat, montrait que les mesures favorisant un partage égalitaire du travail de soins entre les conjoints contribuaient à freiner la chute de la fécondité au Québec.

Avant de se joindre à l’Institut Vanier, Mme Mathieu a enseigné aux niveaux collégial et universitaire, notamment des cours de sociologie de la famille, tout en poursuivant son programme de recherche. Par ailleurs, elle s’est vu attribuer plusieurs bourses dont celles du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH), du Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FRQSC) et du Régime de bourses d’études supérieures de l’Ontario, qui lui ont permis de financer ses travaux de recherche, incluant deux postdoctorats.

Pour son premier postdoctorat à l’Université Brock, elle a documenté l’existence de structures d’inégalités dans l’accès aux prestations parentales au Québec et au Canada. De 2020 à 2022, elle a également terminé un deuxième postdoctorat à l’Université TÉLUQ pour étudier les effets de la pandémie sur la conciliation emploi-famille des parents québécois en emploi.

Passionnée par la mobilisation des connaissances, Mme Mathieu a signé de nombreux textes scientifiques dans des revues spécialisées nationales et internationales en lien avec la politique familiale et les inégalités de genre, ainsi que des dizaines de commentaires, éditoriaux et résumés de recherche dans différents médias canadiens francophones et anglophones.

Bienvenue à bord, Sophie!

Retour haut de page