L’Institut Vanier et l’Université Brock s’intéressent aux conséquences des politiques familiales

14 septembre 2020

L’Institut Vanier est fier d’annoncer son partenariat avec le programme de recherche dirigé par l’Université Brock, qui s’échelonnera sur sept ans, intitulé « What Is the Best Policy Mix for Diverse Canadian Families with Young Children? Re-imagining Family Polices » (Quelle combinaison de politiques destinées aux diverses familles canadiennes ayant de jeunes enfants devrait-on privilégier? Réinventer les politiques familiales).

Grâce à une subvention de 2,5 millions de dollars du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) du Canada, le projet réunit une équipe internationale de chercheurs afin d’étudier les répercussions des politiques en matière de services de garde d’enfants, de congé parental et d’emploi sur les diverses familles canadiennes.

Le projet de recherche se penchera sur quatre questions clés, à savoir :

  • Comment les politiques canadiennes actuelles en matière de garde d’enfants, de congé parental et d’emploi sont-elles structurées, financées et appliquées, et que nous révèlent les recherches à l’échelle nationale et internationale?
  • Quelles sont les répercussions des politiques canadiennes sur la manière dont les diverses familles vivent, travaillent et prennent soin de leurs enfants, et quelles leçons pouvons-nous tirer de leur expérience?
  • Quelles approches devraient être adoptées et de quelles données avons-nous besoin pour mesurer l’efficacité et le caractère inclusif de ces politiques familiales?
  • Quelle combinaison de politiques destinées aux diverses familles canadiennes ayant de jeunes enfants devrait-on privilégier?

L’équipe élaborera également des approches innovantes afin d’évaluer et de mesurer « le mode de conception de ces politiques et leurs effets sur les familles canadiennes, dans toute leur diversité », notamment les familles autochtones, racialisées, de nouveaux arrivants, monoparentales, LGBTQI2S et à faible revenu.

Pour accéder à l’annonce du projet, c’est par ici.

Retour haut de page