Les proches, c’est important! : Partenariat ayant pour but d’étudier, de servir et de soutenir les proches des militaires, des vétérans et du personnel de la sécurité publique

Le projet Les proches, c’est important! a reçu une subvention du CRSH afin d’axer ses travaux sur les familles des militaires, des vétérans et du personnel de la sécurité publique.

Équipe de projet multidisciplinaire qui s’emploie à accélérer la mise en pratique de la recherche afin d’optimiser la santé et le bien-être des proches des militaires, des vétérans et du personnel de la sécurité publique au Canada

Kingston (Ontario), le 15 juin 2021 – Le groupe de recherche Les proches, c’est important! de l’Université Queen’s et l’Institut Vanier de la famille, de même que leurs partenaires de projet, l’Institut canadien de recherche sur la santé des militaires et des vétérans (ICRSMV) et l’Institut canadien de recherche et de traitement en sécurité publique (ICRTSP), sont heureux d’annoncer la réception d’une subvention de développement de partenariat du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH), afin de mettre en place un partenariat – Les proches, c’est important! – ayant pour but d’étudier, de servir et de soutenir les proches des militaires, des vétérans et du personnel de la sécurité publique.

Au cours des trois prochaines années, l’équipe du projet, codirigée par Heidi Cramm, PhD, de l’Université Queen’s, et le colonel (retraité) Russell Mann de l’Institut Vanier de la famille, collaborera avec un éventail de partenaires, notamment des chercheurs, des décideurs et des intervenants de première ligne, afin de mettre en place une infrastructure de recherche et de formation au Canada qui permettra de concentrer et d’accélérer les recherches sur les proches sous l’angle des exigences et des risques professionnels auxquels certaines sont confrontées.

Une telle perspective est essentielle, car les exigences professionnelles et les risques associés à ces types de carrières peuvent avoir des répercussions sur l’ensemble de la cellule familiale. Les risques accrus liés au travail, les absences prolongées et les déménagements fréquents ont tous une résonance sur le fonctionnement, l’expérience et le bien-être des proches. Or, à ce jour, peu de programmes axés sur la sphère familiale se sont consacrés à l’étude systématique de ces proches tout en les impliquant dans le processus. Par conséquent, l’une des priorités du projet Les proches, c’est important! sera de cerner et de privilégier les méthodes, les théories et les besoins en matière de formation des chercheurs actuels et futurs dans le domaine de la famille, afin de répondre rapidement aux priorités de recherche ainsi qu’à la nécessité de mobiliser les connaissances au sein et au-delà des forces militaires, de la communauté des vétérans et du secteur de la sécurité publique, ainsi qu’à travers ceux-ci. Les partenaires détermineront les priorités et les besoins communs en matière de recherche sur les proches, et verront à l’élaboration d’une stratégie convergente de mobilisation des connaissances.

Les données de recherche n’aboutissent pas toujours entre les mains des décideurs et des praticiens au moment opportun et de manière efficace. La création d’une infrastructure partenariale en vue de l’élaboration de stratégies délibérées et structurées de mobilisation des connaissances et de formation en matière de recherche sur les proches s’avère donc pertinente et bienvenue.

« Il s’agit d’une initiative d’une importance capitale pour développer et soutenir les meilleures pratiques de recherche, qui permettra de cerner et de privilégier les méthodes, les théories et les besoins en matière de formation des chercheurs actuels et futurs dans le domaine de la famille. Ces derniers seront ainsi en mesure de répondre rapidement aux principales priorités de recherche à venir. Nous sommes ravis de voir autant d’organismes talentueux et engagés s’unir pour développer une infrastructure durable de recherche sur les proches » [traduction], souligne Heidi Cramm, PhD, chercheuse principale et codirectrice du projet Les proches, c’est important!

Il est essentiel, sur les plans sociétal et économique, de se concentrer sur les proches qui évoluent aux côtés des femmes et des hommes œuvrant au sein de nos forces armées et de nos services de sécurité publique. Ces importantes fonctions comportent des risques professionnels persistants et accrus, ainsi que des exigences vouées à évoluer afin d’assurer la sécurité de nos communautés, ici comme à l’étranger. Comme le souligne la directrice de l’Institut Vanier de la famille, Nora Spinks, « Le projet Les proches, c’est important! prendra la forme d’un consortium de recherche sur les proches des militaires, des vétérans et du personnel de la sécurité publique, qui visera à améliorer notre compréhension collective et à susciter l’activation des connaissances par le biais de politiques, de programmes et de pratiques fondés sur des données probantes, en vue d’optimiser le bien-être des proches des militaires, des vétérans et du personnel de la sécurité publique. » [traduction]

« En tirant parti de l’expertise de nos organismes, nous renforcerons notre capacité d’utiliser l’expertise méthodologique ainsi que celle des ressources requises pour développer un consortium de recherche capable de s’attaquer aux dynamiques familiales complexes et de transformer les connaissances en ressources accessibles pour ceux et celles qui s’affairent à l’élaboration des politiques et des programmes. L’ICRSMV est heureux de faire partie de cette nouvelle initiative stimulante. » [traduction], ajoute David Pedlar, PhD, directeur scientifique de l’ICRSMV.

« Il s’agit d’une initiative importante pour l’ICRTSP, alors que nous nous employons collectivement à mobiliser la recherche liée au personnel de la sécurité publique et à leur famille. Nous sommes touchés de voir autant d’organismes s’unir pour le bénéfice et le bien-être des proches des militaires, des vétérans et du personnel de la sécurité publique » [traduction], souligne Nicholas Carleton, PhD, directeur scientifique de l’ICRTSP.

À propos de l’équipe du projet Les proches, c’est important!

L’équipe du projet est composée de partenaires engagés de l’Institut Vanier de la famille, de l’ICRSMV et de l’ICRTSP, alors que l’Université Queen’s agit à titre d’hôte du projet. Ces partenaires forment ensemble une expertise nationale et internationale en matière de recherche et de mobilisation des connaissances. Leurs mandats intersectoriels, complémentaires et interdépendants placent les partenaires du projet à l’avant-garde de la mobilisation des connaissances pertinentes pour les proches des militaires, des vétérans et du personnel de la sécurité publique. Nous avons réuni un groupe de chercheurs talentueux pour relever ce défi, notamment Heidi Cramm, Ph. D. (Université Queen’s), le colonel (retraité) Russel Mann et Nora Spinks (Institut Vanier de la famille), Deborah Norris, Ph. D. (Université Mount Saint Vincent), Joy MacDermid, Ph. D. (Université Western), Alyson Mahar, Ph. D. (Université du Manitoba), Denise Dubois, Ph. D. (Université Queen’s), la professeure Nicola T. Fear (King’s College London), R. Nicholas Carleton (Université de Regina, ICRTSP), Nick Jones, Ph. D. (Université de Regina, ICRTSP) et David Pedlar, Ph. D. (ICRSMV).

À propos de l’Université Queen’s

L’Université Queen’s est un établissement de recherche réputé et son histoire est jalonnée de découvertes et d’innovations qui ont façonné notre savoir collectif et contribué à répondre à certains des enjeux les plus préoccupants à travers le monde. Elle procure un environnement de recherche intensive complet, présentant des forces éminentes dans les domaines de la physique, de la recherche sur le cancer, de la géo-ingénierie, de l’analyse de données, des études de surveillance, de la conservation des œuvres d’art et de la santé mentale. L’Université Queen’s se classe au premier rang au Canada et au cinquième rang mondial au palmarès 2021 du Time Higher Education Impact Ranking, en regard des établissements d’enseignement ayant le plus contribué à l’avancement des objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies.

À propos de l’Institut Vanier de la famille

L’Institut Vanier de la famille est un organisme de bienfaisance national et indépendant, dont les activités visent à mieux comprendre la diversité et la complexité des familles, ainsi que la réalité de la vie de famille au Canada. L’Institut met en relation les personnes qui s’emploient à étudier, à servir et à soutenir les familles au Canada et propose un vaste éventail de publications, d’initiatives de recherche, de présentations et d’interactions dans les médias sociaux afin de mieux comprendre comment les familles interagissent avec les forces socioéconomiques, contextuelles et culturelles, dans quelle mesure elles les influencent et comment elles réagissent à celles-ci.

À propos de l’ICRTSP

L’Institut canadien de recherche et de traitement en sécurité publique (ICRTSP) s’efforce de devenir un chef de file dans la mobilisation de la recherche en appui à la santé mentale du personnel de la sécurité publique (PSP) ainsi que de ses dirigeants et de leur famille. Le mandat de l’ICRTSP prévoit la mise sur pied et le maintien d’un réseau de chercheurs, de boursiers postdoctoraux et d’étudiants travaillant dans le domaine de la recherche sur la santé mentale du PSP. En réunissant les esprits les plus brillants dans le domaine et en favorisant la formation de nouveaux experts, l’ICRTSP peut ainsi contribuer à élargir la recherche sur tous les aspects de la santé mentale des travailleurs de la sécurité publique et de leur famille.

À propos de l’ICRSMV

L’Institut canadien de recherche sur la santé des militaires et des vétérans (ICRSMV) est un organisme novateur qui mobilise les ressources existantes en matière de recherche universitaire, en plus de faciliter le développement de nouvelles recherches, la capacité de recherche ainsi que l’application efficace des connaissances. Grâce à un réseau de chercheurs universitaires des quatre coins du Canada, il sert de point de convergence pour 43 universités canadiennes qui ont accepté de travailler conjointement afin de répondre aux besoins en matière de recherche sur la santé des militaires, des vétérans et de leur famille au Canada.

Retour haut de page