Journée internationale des familles 2021 : liens, soins et technologie

Regard sur les relations entre les familles, la technologie et le bien-être au cours de la dernière année.

13 mai 2021

La Journée internationale des familles de 2021 sera célébrée le samedi 15 mai. Ce sera l’occasion de reconnaître et de souligner le rôle des familles dans la vie de chacun, ainsi qu’au sein des communautés et de la société dans son ensemble. Le thème de cette année portera sur les répercussions des nouvelles technologies sur le bien-être des familles, ceux-ci étant devenus de plus en plus étroitement liés au fil de la pandémie.

La crise sanitaire n’a pas changé l’essence des familles, mais la distanciation physique et le confinement à domicile ont transformé leur façon de communiquer, de témoigner de l’affection et d’offrir des soins et du soutien. Qu’elles participent à d’importantes discussions sur Zoom, qu’elles se fassent livrer un repas pour le souper familial, qu’elles organisent les soins d’un proche ou se réunissent virtuellement lors d’un mariage ou de funérailles, de nombreuses familles ont augmenté l’utilisation qu’elles font de la technologie au cours de la dernière année.

Les données récentes du Global Carer Well-Being Index (indice mondial de bien-être des proches aidants) démontrent que la technologie a joué un rôle important en facilitant la prestation de soins au cours de la dernière année. Parmi les aidants interrogés dans le cadre du sondage…

  • 90 % ont eu recours à la technologie pour accéder à de l’information pour leur propre compte ou pour la personne dont ils prennent soin;
  • 65 % ont utilisé la technologie numérique afin d’intégrer leurs responsabilités en matière de soins à leurs autres occupations;
  • 52 % ont signalé une augmentation en matière de gestion de la technologie en lien avec les soins qu’ils fournissent;
  • 68 % ont dit avoir besoin de conseils et d’une formation supplémentaire sur la manière d’utiliser la télésanté, les outils en ligne ainsi que les applications mobiles pour la prestation de soins.

Comme nous l’avons vu dans Experiences in Caregiving During COVID‑19 (Les expériences de soins pendant la pandémie de COVID-19), un récent webinaire public organisé conjointement avec AGE-WELL et l’Association canadienne de soins et services à domicile, et animé par la directrice générale de l’Institut Vanier de la famille, Nora Spinks, toutes les personnes n’ont pas accès à de tels outils ni aux connaissances nécessaires en matière de technologie pour en tirer parti – et ces connaissances peuvent être influencées par divers facteurs, comme l’éducation, la situation d’emploi, les moyens financiers et l’accès à des infrastructures.

La thérapie familiale pendant une pandémie mondiale

La technologie a également eu une incidence sur la manière dont les soins de santé mentale ont été offerts au cours de la dernière année, alors que les mesures de distanciation physique et de confinement ont compliqué le travail des prestataires et des praticiens qui fournissent de tels soins aux familles. Cette évolution vers les soins virtuels sera étudiée dans le cadre du sondage « L’IMPACT DE LA COVID-19 : Sondage auprès des thérapeutes familiaux », qui sera lancé le 17 mai 2021.

Ce sondage est le fruit d’une collaboration entre l’Institut Vanier, l’Association canadienne de counseling et de psychothérapie (ACCP) et l’Association canadienne pour la thérapie conjugale et familiale (ACTCF), et permettra de recueillir des informations auprès des thérapeutes qui travaillent avec des couples, des familles, des enfants, des adolescents ou des adultes, afin qu’ils nous disent comment leur famille, leurs clients et eux-mêmes se portent, et qu’ils nous fassent part de leurs perspectives quant aux répercussions de la pandémie sur leur profession et la pratique de la thérapie familiale au Canada.

Retour haut de page