Histoires de grands-familles à l’Île-du-Prince-Édouard (Families, Mobility, and Work)

Résumé d’un chapitre sur les grands-parents élevant leurs petits-enfants à l’Île-du-Prince-Édouard

16 novembre 2022

Don Avery et Gaby Novoa signent un chapitre intitulé « A Hidden Chapter in Life We Did Not Expect or Foresee: Sharing the Stories of Grand-Families in Prince Edward Island » (Chapitre caché de la vie aussi inattendu qu’imprévu : Ce que vivent les grands-familles de l’Île-du-Prince-Édouard) qui nous nous plonge au cœur de l’expérience de Don et des événements qui les ont incités, son épouse et lui, à assumer la garde de leurs petits-enfants. Nous y suivons le parcours qui l’amène à mettre sur pied des organismes dont le but est de sensibiliser et de renforcer le soutien aux grands-familles.

Ce chapitre constitue l’une des nombreuses contributions au livre Families, Mobility, and Work, un recueil d’articles et d’autres produits de connaissance basés sur les travaux de recherche du Partenariat en mouvement. Publié en septembre 2022 par les presses universitaires de l’Université Memorial, cet ouvrage est maintenant disponible en version imprimée, en format électronique ainsi que gratuitement, en libre accès, sur son site Web.

« Parmi la douzaine de familles locales avec lesquelles Don est entré en contact, il estime que près de la moitié des grands-familles se sont constituées en réponse à la situation d’enfants adultes travaillant à l’extérieur de la province ou, dans certains cas, en voie d’emménager pour de bon en Alberta en raison d’un emploi. L’absence parentale ainsi occasionnée de même que la réalité des horaires par roulement ont poussé les grands-parents à intervenir en vue de créer un cadre familial stable, sûr et constant. » – Don Avery et Gaby Novoa

Accédez au livre Families, Mobility, and Work (en anglais seulement)

Résumé du chapitre

Plus de 200 enfants de l’Île-du-Prince-Édouard vivent dans des grands-familles où ils sont élevés par une grand-mère, un grand-père ou les deux grands-parents. Le recours à ce type de familles surgit au terme de trajectoires diverses. Ce chapitre expose l’entretien de Don Avery avec Gaby Novoa, où il parle de ce qui a amené sa famille à devenir une grand-famille, du lien qui existe entre le travail nomade et les grands-familles de l’Île-du-Prince-Édouard et de la mobilisation locale des grands-parents pour consolider le soutien à ces nouvelles cellules familiales. Membre engagé de sa collectivité dont la famille vit elle-même une situation liée à la mobilité pour le travail, il est le fondateur d’organismes sur l’Île, dont l’initiative Central Eastern Grandparents et le groupe Building GRAND-Families Inc. Il a pu observer les nombreux défis auxquels font face les familles de la province de même que ce qu’elles ont en commun, en plus de l’engagement familial en contexte de mobilité pour le travail et la structure de grand-famille qui en résulte.

À propos des auteurs

Don Avery Fondateur de l’initiative Central Eastern Grandparents (CEGI) et du groupe Building GRAND-Families Inc., Don Avery s’emploie à sensibiliser la population au soutien des grands-parents et arrière-grands-parents qui élèvent leurs petits-enfants et arrière-petits-enfants, étant lui-même grand-père depuis 1990 et arrière-grand-père depuis 2015. Il cumule 40 ans d’expérience en ressources humaines et en gestion. Il a également hébergé près de 35 adolescents sur 15 ans en famille d’accueil.

Don a collaboré à un projet de recherche de l’Institut Vanier de la famille mené sur deux ans par Christina Murray, B.A., Ph. D., inf. aut., professeure agrégée de la Faculté des sciences infirmières de l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard, qui portait sur les forces, les difficultés et les possibilités vécues par les grands-familles de l’Île-du-Prince-Édouard. Cette collaboration visait à améliorer notre perspective collective de la réalité des grands-familles en vue d’optimiser leur bien-être – à l’Île-du-Prince-Édouard et partout au Canada.

Gaby Novoa En tant que rédactrice et chercheuse à l’Institut Vanier de la famille entre 2017 et 2022, Gaby Novoa a su sensibiliser le public à la diversité familiale et à la vie de famille au Canada. Elle a rédigé et corédigé bon nombre d’articles, d’entrevues et de résumés de recherche sur des sujets tels que les expériences LGBTQ+, la mort et le processus de fin de vie, le bien-être des familles et bien d’autres. Gaby détient un baccalauréat en communication et études culturelles de l’Université Concordia, avec mineure en diversité et monde contemporain.

 

Retour haut de page