Coup d’œil sur la recherche : Dynamiques familiales et écart de revenu entre les sexes au Canada

Résumé de recherche sur les familles, l’égalité des sexes et le revenu au Canada.
12 avril 2022

Téléchargez la version PDF

Afin d’expliquer le fossé salarial entre les hommes et les femmes, on se base généralement sur des facteurs liés à l’éducation et au travail. La présente étude apporte pour sa part une nouvelle perspective qui tient compte des dynamiques familiales et des attentes liées au genre au sein du foyer.

Ce coup d’œil sur la recherche présente les résultats de l’analyse des données d’une enquête portant sur la relation entre le revenu et le temps consacré à la fois aux tâches domestiques et au travail rémunéré.

Les chercheurs ont regroupé les participants en trois catégories : célibataires sans enfants, mariés sans enfants et mariés avec enfants. Ils ont constaté que l’écart de revenu entre les sexes est lié au temps consacré aux responsabilités domestiques et aux responsabilités parentales, celles-ci étant principalement assumées par les femmes. Ils ont ainsi observé que l’écart de revenu entre les sexes chez les hommes et les femmes célibataires n’est pas significatif, mais qu’il prend de l’ampleur lorsque les couples se marient. C’est chez les couples mariés avec enfants que l’on retrouve les écarts les plus importants en ce qui concerne l’emploi du temps et les revenus.

Cette étude nous aide à mieux comprendre, dans une perspective nationale, à la fois la structure familiale et la répartition du travail familial, soit deux des composantes du Cadre sur la diversité familiale proposé par l’Institut Vanier, en mettant en relief le lien entre l’inégalité des revenus et l’inégalité des sexes au sein des structures familiales.

ÉTUDE : BUCHANAN, T., A. MCFARLANE et A. DAS. « Examining the family dynamics of the Canadian gender income gap », SN Social Sciences, 2021, vol. 1, no 4, p. 99. Lien : https://doi.org/10.1007/s43545-021-00103-y

Retour haut de page