COMPTE RENDU : Mothers, Mothering, and COVID-19: Dispatches from a Pandemic

Alex Foster-Petrocco fait le compte rendu d’un nouvel ouvrage qui examine la réalité des mères pendant la pandémie de COVID-19.

21 avril 2021

Mothers, Mothering, and COVID-19: Dispatches from a Pandemic, rédigé par Andrea O’Reilly et Fiona Joy Green (Bradford, Ont. : Demeter Press, 2021). Lien : https://bit.ly/3g2Xw2D

Compte rendu : Alex Foster-Petrocco

En rédigeant l’ouvrage intitulé Mothers, Mothering, and COVID-19: Dispatches from a Pandemic, Andrea O’Reilly et Fiona Joy Green souhaitaient répondre à une question d’actualité : pourquoi ne parle-t-on pas davantage de la nouvelle réalité liée à la tâche maternelle pendant la pandémie? En compilant des travaux de recherche universitaires, des témoignages personnels ainsi que des œuvres créatives d’un groupe de 70 auteurs du monde entier, Mmes O’Reilly et Green ont rassemblé en un seul volume un portrait complet du maternage pendant la pandémie. Les auteurs cités proposent une variété de perspectives, s’appuyant notamment sur leurs diverses réalités – autochtones, raciales, et en tant que personnes queers, handicapées et neurodiverses – ainsi que sur leurs expériences professionnelles multiples.

Mmes O’Reilly et Green s’intéressent principalement à trois thèmes prédominants : les expériences et les défis uniques engendrés par la pandémie chez les mères qui travaillent; l’évolution du travail associé aux soins et les ruptures survenues dans les réseaux de soutien social et les liens relationnels en raison de la pandémie; la grossesse, l’accouchement, la santé mentale et plus encore.

Ce recueil compte de nombreux poèmes et œuvres d’art, qui infusent une profondeur narrative et une dimension émotionnelle dans les divers chapitres. Comme la plupart des auteurs évoquent une expérience personnelle vécue lors de la pandémie, l’ensemble du livre est ficelé sur une trame subjective, ce qui contribue à humaniser les principales idées abordées dans le traditionnel contenu plus scientifique.

Une idée récurrente dans plusieurs chapitres est le prolongement du « deuxième quart de travail ». Dans le chapitre intitulé « “Certainly Not an Equal-Opportunity Pandemic”: COVID-19 and Its Impact on Mothers’ Carework, Health, and Employment » (Une pandémie qui ne favorise certainement pas l’égalité : la COVID-19 et son incidence sur le travail associé aux soins, la santé et l’emploi des mères), Mme O’Reilly s’appuie sur une étude informelle réalisée auprès des membres de son groupe Facebook « Mothers and COVID-19 » (les mères et la pandémie) pour fonder son analyse des effets de la pandémie sur le maternage et de son incidence potentielle à long terme sur l’emploi des femmes.

Son raisonnement repose principalement sur cette idée du « deuxième quart de travail » qui, dans la plupart des ménages, se traduit par un fardeau de soins plus lourd pour les femmes. Pour plusieurs d’entre elles, le deuxième quart de travail en a amené un troisième et, parfois même, un quatrième, car la charge de travail associée aux soins se trouve amplifiée en raison des répercussions de la pandémie sur les réseaux de soutien social et les services de garde d’enfants. Cette notion est reprise dans le reste de l’ouvrage par d’autres auteurs, qui décrivent en détail comment leur vie personnelle et professionnelle a été perturbée par les mesures de confinement et de travail à domicile, ainsi que le manque de soutien et le peu d’égard que leur ont témoigné les médias et le gouvernement, et de quelle façon ces changements ont affecté leur réalité unique.

Cet ouvrage – Mothers, Mothering, and COVID-19 – présente aux lecteurs un aperçu de la nouvelle réalité à laquelle sont confrontées les mères en raison de la pandémie. Il constitue une ressource précieuse dans ce contexte nouveau et dévoile des renseignements uniques sur des questions négligées, en recentrant l’attention sur le travail associé aux soins et la tâche maternelle. Comme l’énoncent Mmes O’Reilly et Green dans l’introduction, l’ouvrage Mothers, Mothering, and COVID-19 « présente des visions et des perspectives maternelles qui alimenteront la discussion nécessaire et fort attendue pour donner aux femmes les moyens d’agir en faveur d’un changement social important. » [traduction] L’ouvrage Mothers, Mothering, and COVID-19: Dispatches from a Pandemic est recommandé aux éducateurs, aux chercheurs, aux étudiants, aux professionnels des services à la famille ainsi qu’à quiconque souhaite mieux comprendre les conséquences de la pandémie sur les familles.

Alex Foster-Petrocco est rédacteur professionnel et titulaire d’un baccalauréat en histoire de l’Université de Carleton. Il effectue actuellement un stage de six semaines au sein de l’Institut Vanier de la famille.

Retour haut de page